Des salariés et des élus de GM&S ont été perturber les visites du Président de la République en Corrèze, feignant de s’étonner de ne pas être reçus sur le champ…

Je rappelle que j’avais organisé une rencontre à Bercy avec le Secrétaire d’Etat Benjamin Griveaux et des membres des cabinets des ministres Mézard et Pénicaud, pour les représentants des salariés et des élus, et même fait une proposition que ce rendez-vous se tienne en Corrèze une fois qu’ils avaient décidé d’y aller quand même.
Le gouvernement continue donc de suivre de très près ce dossier très important pour la Creuse et a toujours été disponible pour en discuter mais on ne force pas la porte du Président de la République ainsi, les élus qui étaient présents le savent très bien. Tout cela n’est pas très responsable…
D’ailleurs la Présidente du Conseil Départementale qui avait sollicité une entrevue dans les formes va être reçue à l’Elysée.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/des-gm-s-tentent-de-rencontrer-macron-ils-sont-accueillis-par-des-lacrymos_1949449.html

(photo de presse montrant les manifestants démontant une clôture agricole pour contourner un barrage de police…)