Réunion lundi matin à la permanence du député de la Creuse avec des salariés GM&S pour faire le point des revendications sur l’avenir de LSI et des salariés licenciés.

Echanges cordiaux sans langue de bois ni promesses en l’air sur toutes les préoccupations notamment de retour à l’emploi pour les salariés qui n’ont pas été repris.

Cette après-midi  une autre délégation sera reçue à l’Elysée.